Création de site Internet

Le guide de la création de site Internet

Vous avez un projet de création de site Internet pour votre entreprise ?

Faites appel à une agence web

La création d’un site Internet nécessite de multiples compétences et sollicite ainsi de nombreux acteurs : développeurs, webdesigner, intégrateur, référenceur, chef de projet web, … C’est cette alliance de compétences qui est la clé du succès d’un projet de création de site Internet. Une agence web possède justement toutes ces compétences, contrairement à la majorité des personnes seules proposant de créer des sites Internet à moindre coût.

La rédaction du cahier des charges

Avant de choisir un prestataire, il faut que vous formalisiez vos besoins dans un cahier des charges. C’est ce cahier des charges qui va permettre aux agences web de comprendre vos souhaits en matière de réalisation et de pouvoir vous transmettre une offre. En outre, le cahier des charges présente l’avantage d’avoir une valeur contractuelle, ce qui peut-être bien utile en cas de litige avec le prestataire.

Un bon cahier des charges contient généralement une vingtaine de pages et détaille les points suivants :

  • Le type de projet : création de site Internet, refonte de site Internet, amélioration des fonctionnalités d’un site existant, …
  • Le type de site Internet : site e-commerce, site vitrine, site catalogue, blog,…
  • L’objectif du site Internet : vendre ? faire la promotion de l’entreprise ? informer ? … Quelles sont les cibles visées par le site : particuliers ? entreprises ? adolescents ? femmes ? …
  • Une fourchette de votre budget et des délais souhaités
  • Les livrables attendus
  • Les pages qui composeront votre site Internet. Si vous n’avez pas cette information, fournissez une estimation du nombre de pages. Si vous avez cette information, fournissez si possible l’arborescence des pages.
  • Les fonctionnalités à ajouter au site, comme par exemple une galerie de photos, un forum, un espace de gestion de fichiers, un bouton Facebook, …
  • La technologie à utiliser, si vous avez une préférence par exemple pour un langage de programmation, un framework ou un CMS en particulier.
  • Une description de la charte graphique attendue.
  • Des précisions concernant le nom de domaine et l’hébergement du site. Le nom de domaine est-il déjà réservé ? Souhaitez-vous que le prestataire gère l’hébergement de votre site Internet ? …

La sélection du prestataire pour la création du site Internet

Commencez par rechercher sur les moteurs de recherche les agences web de votre département ou région. Comparez leurs offres, regardez leurs références, recherchez des avis de clients les concernant, …

Conseils

  • Délaissez les agences web citées sur le site de l’ADCAPI (Association de Défense Contre les Abus des Prestataires de l’Internet). Il s’agit pour la plupart d’agences web malhonnêtes, adeptes de la vente forcée, des contrats déséquilibrés et du travail bâclé.
  • Délaissez les agences web proposant des sites web sous forme d’abonnement mensuel. Avec ce système, vous n’êtes généralement pas propriétaire du site web et vous êtes prisonnier du prestataire. En cas de conflit avec ce dernier, impossible de récupérer le site et changer de prestataire. De plus, les sites web vendus (ou plutôt loués) sous forme d’abonnement sont souvent de piètre qualité.

Prenez contact avec les agences web vous ayant le plus convaincu et demandez un devis. Soyez particulièrement vigilant sur les points suivants :

  • La propriété du site web et du nom de domaine (vous devez être le propriétaire)
  • Les fonctionnalités du site doivent répondre à tous les besoins de votre entreprise
  • Les coûts doivent être détaillés (tarification des tâches principales à effectuer) et les coûts récurrents (hébergement, nom de domaine, …) mentionnés
  • Les délais de réalisation du projet doivent être clairement définis
  • L’agence web doit optimiser le site web pour le référencement
  • Quid de la maintenance ? Quels sont les interventions rentrant dans le cadre de la maintenance ?

Conseils

  • Priviégiez les agences web proposant des CMS (système de gestion de contenu du site) open source tel que Drupal, WordPress, Prestashop, Magento, … Les CMS open source populaires sont très performants et répondent aux besoins de la plupart des projets de création de site web. Ce sont des solutions standards. Cela implique que vous n’êtes pas prisonnier du prestataire qui a développé votre site. Si vous souhaitez plus tard améliorer ce dernier, vous pourrez changer de prestataire. Il en va de même en ce qui concerne la maintenance du site.

    Autre avantage des CMS open source : leur évolutivité et leur pérennité. Des milliers de contributeurs les améliorent sans cesse et nombreux sont les entreprises prestigieuses à les utiliser. Drupal est par exemple utilisé par la Maison Blanche, le gouvernement français, France Télévision, ING, McDonalds, Nokia, Disney, Nike, …

    Si votre projet requiert du développement très spécifique (intégration du site avec un logiciel métier, nécessité de création d’un module sur mesure, …), il se peut que l’utilisation d’un CMS open source ne soit pas pertinent. Cependant, dans la majorité des cas, elle représente la meilleure solution.

  • Refusez les agences web demandant plus de 50% d’acompte
  • Privilégiez les agences web définissant clairement les livrables et prévoyant leurs validations par vos soins
  • Ne privilégiez pas forcément l’agence web la moins chère, mais privilégiez celui qui semble le mieux comprendre vos besoins et qui semble le plus à même d’y répondre

Le tarif d’une création de site Internet

Il est très difficile de donner le prix moyen d’une création de site Internet, tant les projets différent les uns des autres. Il faut néanmoins compter plusieurs milliers d’euros. Pour vous donner un ordre d’idée des prix pratiqués par les agences web en 2012, un site Internet assez simple (de type vitrine par exemple) coûte souvent entre 2000 et 5000 euros, un site Internet plus complexe (une petite boutique en ligne par exemple) coûte au moins 5000 euros. Pour un site nécessitant beaucoup de développement spécifique, les prix peuvent vite s’envoler et atteindre plusieurs dizaines (voire centaines pour les très gros sites) de milliers d’euros.

Avoir un site Internet ne suffit pas pour obtenir des visites. Encore faut-il qu’il soit bien positionné sur les moteurs de recherche. Il est donc indispensable de prévoir un budget pour le référencement naturel. Il peut également être pertinent d’envisager une campagne de publicité en ligne pour faire connaitre son site (référencement payant).

Prévoyez un budget annuel de plusieurs milliers d’euros (au moins 3000 euros pour obtenir un nombre significatif de visiteurs) pour le référencement naturel. Au final, le budget total de référencement (naturel et payant) revient souvent plus cher sur le moyen terme que le prix de création du site Internet. Il faut néanmoins considérer ce coût comme un investissement, les visiteurs générés pouvant vite vous faire rentabiliser la somme investie.

L’importance de la communication

Pour éviter les malentendus avec le prestataire, il est préférable qu’il y ait un chef de projet côté client (une personne de votre entreprise dédiée au projet) ainsi qu’un chef de projet côté prestataire. Ces deux chefs de projets doivent être les uniques interlocuteurs durant le déroulement du projet. La communication et la transparence sont la clé de la réussite du projet. Il ne faut donc pas hésiter à poser des questions, demander des clarifications, reformuler ses besoins, …